Produits > SOLUTIONS DE PLIAGE > Abaque de pliage

Abaque de pliage

Using the data below, you will get the parameters of bending
* calculations are for free bending or air bending

Move the cursor to select a different die opening

  Chosen Solution Chosen Solution
Die Opening (mm) 4 5 6
Min. int. edge (mm) 3 3.5 4
Raggio interno (mm) 0.5 0.7 0.8
Bending force (Ton/m) 4 3 2
  Chosen Solution Chosen Solution

Flattening (Ton/m)

Partial Flattening (Ton/m)

Instructions d'utilisation:

L’abaque de pliage, également appelée table de force de pliage, est un outil très utile pour quiconque doit réaliser ou concevoir une pièce en tôle pliée sur une presse plieuse.

 L’abaque est utilisé pour définir certains paramètres dans le pliage en l'air:

  • largeur du vé de la matrice
  • longueur du plus petit bord pliable (bord intérieur minimum)
  • tonnage requis par mètre
  • rayon interne de la pièce pliée.

Phase 1 - Choix de l'épaisseur

Au niveau de la première ligne nous trouvons la case qui indique l'épaisseur de la feuille, en faisant glisser la table habituellement nous trouvons des valeurs allant de 0.5 à 25 millimètres. Faites parcourir le curseur jusqu'à trouver l'épaisseur de la feuille de tôle à plier. Ces données ne peuvent être décidées que par les concepteurs/bureau d’études, il est donc crucial d'utiliser cet outil afin éviter les erreurs et les difficultés pour les plieurs.

Phase 2 - Choix de la largeur/ouverture de la matrice

Une fois l'épaisseur définie, au niveau de la deuxième ligne cinq valeurs qui indiquent l'ouverture de la matrice en millimètres; les valeurs du tableau sont les plus courantes sur le marché. Les cinq valeurs sont celles des matrices qui permettent le meilleur rapport entre le rayon de pliage interne et la force nécessaire pour obtenir la déformation de la pièce sans la solliciter de manière excessive. Parmi les cinq, la meilleure ouverture de matrice est la donnée d’ouverture de matrice centrale (exemple: dans le cas de l'épaisseur de 3 mm, il s’agit de celle de 25 mm); à ce stade, il est nécessaire d'évaluer quelles matrices sont fournies au sein de la production et choisir une matrice disponible, éventuellement en modifiant le choix (par exemple: dans le cas où la matrice avec vé de 25 mm ne soit pas disponible, vous pouvez passer à la colonne avec vé de 20 mm). Nous conseillons donc aux concepteurs de se renseigner sur la disponibilité réelle des outils en production et d'insérer la matrice choisie dans le cartouche du dessin.

Phase 3 - Évaluation du bord interne minimum

Une fois la largeur/ouverture de la matrice définie, le bord interne minimum est indiqué en millimètres au niveau de la ligne en-dessous, et qui équivaut à la mesure interne qui permet de plier sans risquer que la feuille de tôle tombe à l'intérieur de la matrice avec comme conséquence une variation de la ligne de pli. La valeur indiquée (exemple : 16,5 pour l’ouverture de 25 mm de largeur) indique la valeur minimum nécessaire pour que la feuille de tôle à la fin du pli, c'est-à-dire à 90 °, reste bien en appui sur les deux bords du Vé de la matrice. Le concepteur doit alors considérer que l’ouverture choisie impose un bord intérieur minimum adéquat. Il est par ailleurs recommandé d'éviter les découpes, perforations ou autres travaux dans la zone comprise entre l'axe de pliage et l'extrémité du bord intérieur minimum des deux côtés du pli, car résulteraient déformés par le pliage. Dans le cas où le profil a un pli avec bord intérieur minimum insuffisant, c’est-à-dire que la feuille de tôle a un côté plié de longueur interne inférieure à la valeur indiquée sur l’abaque, il est nécessaire de diminuer l’ouverture de vé jusqu'au point permettant l'appui régulier de la feuille sur la matrice.

Phase 4 - Évaluation du rayon interne

Après avoir défini l’ouverture de Vé de la matrice avec un bord intérieur minimum approprié, la troisième rangée indique le rayon interne en mm généré par la matrice, par exemple la matrice de 25 mm génère un rayon interne de 3,2 mm. Comme vous le remarquerez, le rayon dépend de la matrice et est indépendant de l'épaisseur pliée, le choix de V conditionne donc les dimensions de la pièce en termes de rayon et par conséquent en termes de développé de la tôle. Grâce à l'utilisation de l’abaque, le concepteur peut correctement coter le dessin et insérer le rayon réel dans le logiciel de dessin et calculer le développé correct de la feuille de tôle. Exemple : si la conception impose un rayon de 2 mm, l'opérateur doit plier dans une matrice en V de 16 mm.

Phase 5 - Tonnage nécessaire

La dernière rangée, présente la force de pliage, c'est-à-dire le tonnage nécessaire pour plier une feuille de tôle de type Fe420 de l'épaisseur choisie. Exemple : pour plier un mètre de Fe420, épaisseur 3 mm, dans la matrice avec Vé de 25 mm, il faut 23 tonnes. S'il est nécessaire de plier 2 mètres, 23x2 = 46 tonnes seront nécessaires.

 Celui indiqué est également le tonnage nécessaire dans le cas de pliage en fond de matrice. Cette valeur diminue à mesure que la largeur du Vé de la matrice augmente.

 Le concepteur devra évaluer si les machines présentes en production peuvent atteindre la force nécessaire pour plier la pièce conçue et, si ce n'est pas possible, modifier les choix déjà faits. En outre, le tonnage indiqué doit être comparé à la capacité des outils et équipements à utiliser dans le processus de pliage pour éviter de les endommager.